E-COMMERCE EN CHINE EN 2017, LA FRANCE 1er PAYS EUROPEEN DANS LE CHOIX DES INTERNAUTES CHINOIS

2017-08-10T16:18:22+00:00 10 08 2017|E-commerce|

On disait que les Entreprises françaises étaient plutôt frileuses dans leur volonté d’exporter leurs produits hors de nos frontières.
Pourtant avec Le Japon, la Corée du Sud, les Etats-Unis et l’Allemagne, la France entre en 4ème position des ventes de produits (hors Chine) achetés sur la toile chinoise.
Les cosmétiques, articles de puériculture et de santé français ont la faveur des internautes chinois, devant les produits allemands malgré la forte culture d’exportation de notre voisin outre-Rhin.
Ainsi plus de 25% des e-consommateurs chinois, au 1er trimestre 2017, ont acheté au moins 1 article français, au cours de leurs achats de produits étrangers sur des plateformes market places comme TMall ou JD.
Il faut donc s’attendre à une ruée des entrepreneurs français au cours des 3 prochaines années. Ils ne sont actuellement que quelques centaines à avoir franchi le fameux Rubicon.

Même si on ne peut éviter le parcours du combattant pour s’adapter au e-commerce chinois, les atouts des entreprises françaises séduisent par leur attraits : qualité et authenticité, selon une étude d’IIMedia Research réalisée sur un panel d’internautes chinois.

En 2017, le marché « cross-border » représentera plus d’1 Milliard d’euros de transactions en ligne réalisés par 60 millions d’acheteurs chinois…Ils étaient 2 fois moins en 2015 et seront près de 100 millions en fin d’année 2018 !

Autre fait intéressant : la fréquence des achats. Les internautes chinois sont 65% à acheter au moins 1 fois par mois un article d’une marque étrangère.

Leur pouvoir d’achat est aussi en hausse,  ils sont environ 30% à acheter des articles d’un montant supérieur à 80€.